Quand nos idées reçues peuvent nous mettre en danger !

Il existe beaucoup d’idées reçues en Vente Directe. Nous en avons identifié 3 qui reviennent régulièrement et qui participent à la désinformation pouvant vous mettre en danger si la bonne information n’est pas rétablie…

- 4min de lecture

Il existe beaucoup d’idées reçues en Vente Directe.
Nous en avons identifié 3 qui reviennent régulièrement et qui participent à la désinformation pouvant vous mettre en danger si la bonne information n’est pas rétablie…

#IdéesReçues 1 : « Je fais seulement 1 ou 2 ventes réunions par semaine et ce n’est pas mon activité principale »

Peu importe votre rythme, et ce qui vous a motivé à être en Vente Directe… vous êtes un indépendant professionnel aux yeux de la législation !

Vos contrats d’assurances privés ne vous couvrent pas en cas de sinistre. Il est indispensable, peu importe le temps consacré à l’activité, de vous protéger avec des assurances professionnelles.
À temps choisi, à temps partiel ou à temps plein, pour compléter vos revenus ou développer un véritable business… Vous êtes tous concernés ! Ce qui est important, c’est d’adapter votre prise en charge en fonction de vos besoins avec des assurances dédiées au secteur et de choisir des assurances mutualisées pour limiter les coûts.

#IdéesReçues 2 : « Je ne suis pas encore passé(e) en société, je m’assurerai lorsque mon activité sera plus importante »

Peu importe votre statut juridique : Vdi, Vrp, Autoentrepreneur, en société… Vous avez un statut juridique en Vente Directe et vous vendez. Il s’agit bien d’une activité dite « professionnelle » !

Pour certain, l’accès au statut professionnel n’est pas réellement assimilé au moment de la signature de vos contrats de conseiller/vendeur avec vos sociétés. C’est pourtant le cas !
Les activités de Vente à domicile, Vente Directe, Marketing de réseau sont recensées comme des activités professionnelles, comprenant un code NAF (4799A), des statuts juridiques et donc des obligations dans vos démarches administratives.

#IdéesReçues 3 : « Je vends depuis mon domicile via les réseaux sociaux… Je ne fais aucun salon ou démo en physique »


Peu importe votre modèle de vente, l’activité a évolué vous êtes à présent nombreux à faire de la vente à distance via les outils digitaux. Cependant, vous conseillez, préconisez, vendez, suivez vos clients ; l’origine de votre activité reste la même.
Votre besoin de couverture en assurance reste identique, surtout concernant l’assurance Responsabilité Civile professionnelle.
L’évolution digitale de l’activité est un sujet qui revient quotidiennement ces derniers temps. Il est alors important de connaître vos nouveaux besoins afin de recruter et développer votre activité sereinement en étant protégé.

En tant qu’indépendant en Vente directe vous avez des profils très différents suivant votre modèle d’activité, votre statut, les sociétés avec lesquelles vous travaillez… Cependant vous avez tous besoin de professionnaliser et sécuriser votre activité à moindre coût.

Quadrivium vous recommande alors de prendre le temps de réaliser un bilan approfondi de vos besoins et de conseiller à vos collaborateurs et membres d’équipe de s’informer sur le sujet.



    Conformément aux dispositions de la Règlementation Applicable et de notre Politique de Protection des données, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement des données vous concernant que vous pouvez exercer en nous adressant un courriel à contact@quadrivium-vd.com.
    Vanessa

    Une question ?
    Contactez Vanessa,
    votre conseillère experte

    Autres articles

    Comment devenir vendeur à domicile indépendant ?

    Accessible à tous sans condition d’âge, de diplôme ou d’expérience, l’activité de Vendeur à Domicile Indépendant permet de gagner en indépendance.

    Lire l’article
    VDI