Quels sont les risques liés au métier de Vendeur à domicile indépendant ?

L’exercice d’une activité professionnelle en tant que vendeur indépendant n’est pas sans risques au quotidien !

- 7 minutes de lecture
Quels sont les risques liés au métier de Vendeur à domicile indépendant ?

Les personnes souhaitant se lancer dans le secteur du commerce envisagent de plus en plus de se tourner vers le statut de Vendeur à domicile indépendant. Il leur permet de travailler avec une plus grande liberté, en proposant des produits variés aux clients en réalisant du porte à porte. Pour autant, de vrais risques sont liés à ce métier exigeant, d’autant que les indépendants font face à de fortes contraintes financières en cas d’accidents du travail ou de maladies professionnelles. Il est donc important de bien identifier les risques pesant sur les activités des VDI et de chercher à s’en prémunir.

Principaux risques

Quels sont les principaux risques du métier de Vendeur indépendant à domicile ? L’exercice d’une activité professionnelle en tant que vendeur indépendant n’est pas sans risques au quotidien. Si vous disposez d’un local pour stocker votre matériel et les marchandises à vendre, les inondations, les incendies et les vols sont autant de risques pouvant avoir de graves conséquences financières. Les Vendeurs indépendants sont également soumis aux risques d’accident de la route, puisqu’ils sont amenés à se déplacer au quotidien. Des plaintes peuvent aussi être déposées par la clientèle en cas de produits vendus qui se révéleraient non-conformes ou bien défectueux. Les risques professionnels ayant trait aux blessures et aux accidents sont nombreux. Le déplacement d’objets lourds peut entraîner des maux de dos, des troubles de la circulation et des douleurs articulaires. Les dommages corporels causés par la manutention manuelle, les chutes et les glissades sont à redouter pour les travailleurs indépendants.

Problèmes les plus fréquents

Gage d’autonomie, l’indépendance du métier de la vente à domicile demande une grande rigueur organisationnelle pour affronter les difficultés comme les imprévus. L’un des plus grands risques encourus concerne les dommages touchant les produits stockés. Une tempête, de fortes pluies ou un problème électrique déclenchant un incendie peuvent détruire vos marchandises. Un client peut également mettre en cause votre responsabilité en cas de vente d’un produit défectueux. Le spectre des maladies professionnelles s’avère des plus larges pour les indépendants effectuant des travaux de manutention ou exerçant sur le terrain. Les troubles musculo-squelettiques représentent la majorité des arrêts de travail pour les vendeurs indépendants.

Prévenir les risques

Comment faire pour prévenir les risques ? Face aux dangers du métier, il apparaît indispensable de se munir d’un contrat d’assurance offrant une couverture importante aux Vendeurs indépendants. La plus intéressante dans ce cadre est l’assurance Responsabilité Civile Professionnelle. Elle n’est pas obligatoire pour les vendeurs indépendants mais demeure fortement recommandée. Sans elle, impossible d’être couvert pour les dommages causés à des tiers notamment. Elle vous sera aussi demandée pour participer à un salon professionnel. Une assurance RC Pro vous permet de toucher des remboursements en cas de vols, de sinistres ou d’accidents. Il existe sur le marché des offres spécialement conçues pour les vendeurs et les commerçants. Une telle assurance peut vous protéger avant et après la livraison des produits en cas de litige. Si vous souhaitez exercer en auto entrepreneur, une protection plus large peut être intéressante, en souscrivant par exemple une complémentaire santé.

Éviter les accidents

Quels dont moyens à mettre en œuvre pour éviter les accidents ? Pour les Vendeurs indépendants, il est essentiel de prendre des précautions. En effet, tout problème de santé stopperait l’activité, et en conséquence, la rémunération sur laquelle sont calculées les charges sociales (donnant accès à la retraite complémentaire). Afin de limiter les risques, quelques bonnes attitudes sont à adopter. Lorsque vous déplacez des cartons, il est recommandé de garder le dos bien droit, de se tourner complètement et de porter des vêtements amples. Pour l’ouverture des cartons, un cutter à lame rétractable diminue les risques de coupure. Enfin, en tant que vendeur indépendant il est conseiller de souscrire une bonne assurance auto pour bénéficier d’une garantie dans tous vos déplacements professionnels.

Vanessa

Une question ?
Contactez Vanessa,
votre conseillère experte

Autres articles

Comment devenir vendeur à domicile indépendant ?

Accessible à tous sans condition d’âge, de diplôme ou d’expérience, l’activité de Vendeur à Domicile Indépendant permet de gagner en indépendance.

Lire l’article
VDI